J'me prenais pour Patrick Roy

C’était un soir d’automne entre 2 lueurs

C’était ni très clair ni la grosse noirceur

Comme chaque soir c’était mon match d’hockey

On jouait dans la rue comme des déchaînés

Mes amis étaient fatigués, on avait vraiment tout donné

Ma mémoire se rappelle encore de tous les ingrédients

Et aujourd’hui encore j’y pense assez souvent

 

J’aimerais donc pouvoir y retourner

Avec le même esprit libre et innocent

L’instant d’un moment redevenir un enfant

Vivre ce temps magique qui passe si vite

 

C’était Yannick qui avait compté

Le dernier but de la soirée en échappée (han han han)

Pis y’a Jean Duperron qui s’était fâché

Y donnait du bâton à Carl qui était trop bon (han han han)

Pis moi j’étais le gardien de but

Pis j’me prenais pour Patrick Roy (han han han)

Ma mémoire se rappelle encore de tous les ingrédients

Et aujourd’hui encore j’y pense assez souvent (han han han)

 

J’aimerais donc pouvoir y retourner

Avec le même esprit libre et innocent

L’instant d’un moment redevenir un enfant

Vivre ce temps magique qui passe si vite

 

Mais aujourd’hui encore je redeviens enfant

Chaque fois que je peux dérocher et aller jouer

C’est une passion qui coule au fond de mes veines

C’est le hockey qui circule dans mon sang

IMG_7053.jpg